Hà Nội

 

Hanoï 2017, les temples bouddhistes se glissent entre stands de Bánh Mì et vendeurs de jade. Dans l’odeur de centaines de batons d’encens les bonzes y psalmodient leur prières : il suffit d’enlever ses chaussures et de tendre l’iphone pour capter leurs chants.

Pour prolonger cet instant, voici une friandise made in Viêt Nam.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Connect with Facebook

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.